Extrêmement fort et incroyablement près

Publié le par Alexandre Rocourt

20045444.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120302_041047.jpg

 

Synopsis : Oskar Schell, 11 ans, est un jeune New-Yorkais à l'imagination débordante. Un an après la mort de son père dans les attentats du World Trade Center, le "jour le plus noir", selon l'adolescent, il découvre une clé dans les affaires du défunt. Déterminé à maintenir un lien avec l'homme qui lui a appris à surmonter ses plus grandes angoisses, il se met en tête de trouver la serrure qui correspond à la mystérieuse clé. Tandis qu'il sillonne la ville pour résoudre l'énigme, il croise toutes sortes d'individus qui, chacun à leur façon, sont des survivants. Chemin faisant, il découvre aussi des liens insoupçonnés avec son père qui lui manque terriblement et avec sa mère qui semble si loin de lui, mais aussi avec le monde déconcertant et périlleux qui l'entoure...

 

Ma Critique : C’est un film poétique, très émouvant, plutôt intelligent. Si le sujet est délicat, il est bien traité, bien orchestré par Daldry qui nous livre un film honnête et percutant. Si quelques longueurs subsistent, la prestation est de qualité et l’interprétation du garçon est très juste. Le passage le plus intriguant et le plus intéressant est sans aucun doute celui où apparait Max Von Sydow, le voisin énigmatique et mystérieux qui suscite l’interrogation. L’adaptation du best-seller est réussie.

 

Note : 3/4

Publié dans E

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article